Le blog de l'Ardoisier

Toute l'actu de la course,
toute la beauté du Tour !



Photo : Patrick Hertzog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, avril 10 2015

Leçon n°9 : talonner de l'arrière

Le cyclisme est réputé pour son jargon fleuri. Mais la signification réelle des expressions cyclistes ne sont pas connues de tous. Aussi, afin de vous aider, j'ai donc décidé de mettre en image quelques expressions typiques du peloton.
Aujourd'hui, leçon n°9.

Leçon de vélo no9
Talonner de l'arrière : avoir le boyau (ou le pneu) de la roue arrière en partie dégonflé, ce qui a pour fâcheuse conséquence de faire ressentir au cycliste les inégalités de la chaussée.

En rugby, le talonneur est un joueur de première ligne. En cyclisme, c'est un peu l'inverse : celui qui talonne aura bien du mal à passer la ligne en premier.
A noter qu'il est également possible de talonner de l'avant, mais l'expression est beaucoup moins utilisée. Il faut dire que, dans le palmarès des « emmerdes » qui frappent le cycliste, la route avant et la route arrière ne boxent pas dans la même catégorie. Deux explications :

  • une crevaison de la roue avant, ça fait moins mal au postérieur. Du coup, on n'en parle pas autant !
  • pour une raison inexpliquée, au 21ème siècle, malgré de nombreux progrès technologiques, remplacer rapidement une roue arrière n'est toujours pas une chose aisée. À croire que les ingénieurs de Shimano et Mavic ont une dent contre les mécanos...



À bientôt pour une nouvelle leçon de vélo !

ps : Si vous voulez revoir la leçon n°8, c'est par ici

non
Article intéressant ?
oui
52%
48%
93 vote(s)

jeudi, mars 19 2015

Des "podium-misters" à Gent-Wevelgem !

Depuis 2012, la classique belge de Gand-Wevelgem a sa version féminine. La course a ainsi été remporté par Elisabeth Armistead (2012), Kirsten Wild (2013) et Lauren Hall (2014).

Pour l'édition 2015, l'organisateur a annoncé une surprise. Et elle ne concerne pas le parcours, mais la cérémonie protocolaire. En effet, sur le podium, la gagnante sera félicitée par 2 "podium-misters".

fotomisters.jpg

Anecdotique ? Pas forcément !

Gand-Wevelgem est une course organisée par Flanders Classics, le même organisateur que le Tour des Flandres. Il s'est donc certainement senti très concerné, lorsqu'en 2013, Peter Sagan s'est amusé à tripoter une hôtesse protocolaire.
Quelques jours plus tard, le slovaque s'était excusé en offrant des fleurs à l’hôtesse, au départ de la Flèche Brabançonne, autre course belge, organisée par Flanders Classics.

Depuis, de l'eau avait coulé sous les ponts (et sur les pavés). L'histoire n'était pas tout à fait oubliée, mais presque. Et en 2014, les hôtesses ont sereinement fait leur boulot, se permettant même de recadrer les champions qui ne respectent pas le protocole (Nibali a ainsi loupé une bise sur le Tour de France).

Mais voila qu'en ce début d'année 2015, un autre organisateur de course Belge, celui du Grand Prix E3, a remis le geste de Sagan sur le devant de la scène. L'affiche de la course printanière était en effet un clin d’œil au podium du Tour des Flandres 2013. L'affiche a fait scandale, avant d'être finalement retirée. Mais voila, le Grand Prix E3, concurrent direct de Flanders Classics, était sans doute très satisfait d'avoir remporté la guerre du buzz.

e3.jpg

On peut supposer que chez Flanders Classics, on a également cherché un moyen de faire du bruit sur les réseaux sociaux. Et il faut reconnaitre que le coup du "podium-mister" est bien vu. Même si la formule n'est pas vraiment nouvelle : en juillet dernier, par exemple, ce sont des hommes qui avaient fait la bise à Marianne Vos sur le podium de "La Course (by Le Tour de France)".

LaCourse.jpg

Reste à savoir si ces podium-boys deviendront aussi célèbres que les hôtesses du Tour de France, qui comptent déjà des nombreux fans sur les réseaux sociaux.

non
Article intéressant ?
oui
50%
50%
24 vote(s)

mardi, mars 10 2015

Criterium du Dauphiné 2015 : le parcours

CDD.pngLa 67ème édition du Criterium du Dauphiné se déroulera du 7 juin au 14 juin 2015.
Dauphine2015_aff.jpg

Parcours

La présentation du parcours du Critérium du Dauphiné s'est tenue ce 02 avril, à Lyon. Il est assez proche des rumeurs que je vous ai présenté ici, depuis quelques mois.
Comme d'habitude, l'organisateur a pris soin d'inclure dans le parcours quelques éléments du Tour de France, incitant ainsi les favoris à venir sur le Criterium plutôt qu'au Tour de Suisse. Ce sera donc une édition montagneuse, avec 4 arrivées en altitude (dont l'étape Digne-les-Bains-Pra-Loup identique à celle du Tour). Et fait rare : il y aura cette année un contre-la-montre par équipes.

dauphine2015.jpg

  • Dimanche 7 juin : Ugine - Albertville - 132km

Le Dauphiné s'élancera d'Ugine, dans l'agglomération d'Albertville. Le projet initial de prologue a été abandonné, au profit d'une étape en ligne de, faisant des boucles à travers la communauté de commune. L'arrivée est prévue devant l'Hôtel de Ville d'Albertville.


dauphine_et1.jpg

  • Lundi 8 juin : Le Bourget-du-Lac - Villars-les-Dombes (Parc des Oiseaux) - 173km

Cette étape devrait s'élancer du Bourget-du-Lac (Savoie), au pied du Col du Chat et du Grand Colombier. Ensuite, le peloton traversera l'Ain pour rejoindre le Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. Le parc qui aimerait un jour recevoir le Tour de France, est devenu une halte classique du Dauphiné.


  • Mardi 9 juin : Roanne - Montagny (CLM par équipes) - 24,5km

Un contre-la-montre par équipes, d'une vingtaine de kilomètres, est prévu entre Roanne et Montagny, dans la Loire[1]. Le départ, à Roanne, sera donné Place de la Loire. Les coureurs partiront en direction du Coteau avant de rejoindre Perreux, puis la longue ligne droite montant en direction de Montagny. Il s'agira donc d'un contre-la-montre en légère montée (entre 200 et 300m de dénivelé), sur quasiment l'ensemble du parcours. Il a été tracé afin de permettre aux équipes de travailler leurs automatismes, en vue du chrono par équipes du Tour de France.


dauphine_etCLM.jpg

  • Mercredi 10 juin : Anneyron - Sisteron - 228km

C'est finalement le 10 juin qu'aura lieu l'étape Ardéchoise (qui ne l'est finalement pas vraiment). Elle traversera surtout la Drome pour rejoindre Sisteron (le maire a reçu la visite de Bernard Thévenet[2]), au terme de la plus longue étape de ce Dauphiné.


  • Jeudi 11 juin : Digne-les-Bains - Pra-Loup - 161km

Répétition générale avant l'étape du Tour de France 2015, cette étape du Dauphiné sera identique à celle la Grande Boucle le 22 juillet. Annoncée d'abord comme avant dernière étape du Dauphiné (le samedi 13 juin 2015), elle aura finalement lieu le jeudi 11 juin[3].


dauphineParL.jpg

  • Vendredi 12 juin : Saint-Bonnet-en-Champsaur - Villard de Lans - 183km

Initialement, la presse régionale avait annoncé que la dernière étape du Dauphiné 2015 devait se dérouler entre Saint-Bonnet-en-Champsaur et Modane-Valfréjus[4]. C'est finalement le départ de cette 6ème étape que le Champsaur accueillera.
Elle mènera les coureurs à Villard de Lans, dans le Vercors. Le parcours passera par le col du Rousset, les Gorges de la Bourne et l'arrivée sera jugée en haut de "La Cote 2000" (2km d'ascension à 7,1%) au pied du Bike Park[5].


dauphine_et6.jpg

  • Samedi 13 juin : Montmélian - St Gervais les Bains - 155km

C'est confirmé. C'est à St Gervais, en plein Pays du Mont Blanc ("Savoie Mt Blanc" est partenaire de la course), que s’achèvera cette avant-dernière étape. [6]. L'arrivée aura lieu sur les hauteurs du Bettex[7] (avec une vue splendide sur la chaine du Mt Blanc) mais abordée via l'inédite côte des Amerands (2,7 km à 11,2%). Ce sera l'une des plus difficiles étapes de ce Criterium avec l’ascension du col de Tamié, de la Forclaz, de la Croix-Fry, et du col des Aravis.


dauphine_et7.jpg

  • Dimanche 14 juin : St Gervais les Bains - Modane Valfréjus - 156,5km

Cette dernière étape s'élancera de St Gervais[8], en direction de la Savoie, avec un passage par les lacets de Montvernier avant de rejoindre Modane Valfréjus. Une bonne façon de reconnaitre les fameux lacets, en prévision du Tour de France.


dauphine_etMod.jpg
BAT_Crite_rium.png

Les favoris

Comme chaque année, le Dauphiné est en concurrence avec le Tour de Suisse. ASO fait donc le maximum pour attirer les têtes d'affiche, n'hésitant pas à proposer un "copier-coller" d'étapes du Tour de France.
Sont annoncés sur ce Dauphiné 2015 :

  • l’Italien Vincenzo Nibali, vainqueur du Tour de France 2014
  • les français Jean-Christophe Péraud et Thibaut Pinot



Les équipes

21 équipes participeront au Critérium du Dauphiné 2015.
4 équipes Continentales-Pro invitées :

  • Bora-Argon 18
  • Cofidis
  • Europcar
  • MTN-Qhubeka


17 équipes World Tour sélectionnées d'office :

  • AG2R La Mondiale
  • Astana
  • BMC Racing
  • Cannondale-Garmin
  • Etixx-Quick Step
  • FDJ
  • Giant-Alpecin
  • IAM
  • Katusha
  • Lampre-Merida
  • Lotto NL-Jumbo
  • Lotto-Soudal
  • Movistar
  • Orica-GreenEDGE
  • Sky
  • Tinkoff-Saxo
  • Trek Factory Racing



Retransmission

Le Critérium du Dauphiné 2015 sera retransmis, en France, sur France Télévision et sur Eurosport.

Partenaires

  • LCL est partenaire du maillot jaune et bleu.
  • Alltricks_ est le partenaire du maillot vert (nouveauté 2015). Le site spécialisé dans la vente en ligne d'accessoires pour vélos était déjà partenaire d'ASO sur les courses "grand public" : L'Etape du Tour, le Roc d'Azur, le Roc Paris et le Roc des Alpes.
  • La Région Rhone-Alpes est partenaire du maillot rouge à pois blancs de meilleur grimpeur.
  • Savoie Mont-Blanc est partenaire du maillot blanc de meilleur jeune.
  • RAGT Semences est parrain du vainqueur d'étape.


Notes

[1] Source : Le Pays et Le Progrès

[2] Source : Ville de Sisteron

[3] Source : La Provence et L-eMedia 05 et La Provence et Dici.fr

[4] Source : Le Dauphiné et L-eMedia 05

[5] Source : Mairie de Villard de Lans

[6] Le Dauphiné

[7] En 1990, Thierry Claveyrolat avait remporté au Bettex la 10ème étape du Tour de France.

[8] Le Dauphiné

non
Article intéressant ?
oui
38%
62%
348 vote(s)

jeudi, février 26 2015

TDF : un mysterieux partenaire

LCL, Carrefour, Cochonou, St Michel... si vous êtes un habitué du Tour de France, vous connaissez sans doute un grand nombre de ses partenaires.
Mais les connaissez-vous tous ? Vraiment ?

taxi.jpg Notre Grande Boucle nationale, qui est devenue au fil des années un monument du patrimoine sportif internationale, cache parfois quelque surprise. En particulier celle-la : depuis l'an dernier, le vin officiel du Tour de France est Chilien !

Sur ce coup là, ceux qui s'énervent chaque fois que le Tour s'élance de l'étranger risquent carrément la crise cardiaque !

Personnellement, à l'heure de la mondialisation du sport, ce rapprochement ne me choque pas, mais me surprend. J'ai donc essayé de comprendre pourquoi le Tour est parrainé par un vignoble Chilien et non pas Français.

D'abord, il faut rappeler qu'au pays de la loi Evin, les vendeurs de boissons alcoolisées ne peuvent plus parrainer une épreuve sportive. Cono Sur, le fabriquant de vin Chilien qui a fait le choix d'intégrer la caravane du Tour de France, doit donc se contenter des rares étapes courues à l'étranger. Souvent, il s'agit de celles du Grand Départ. C'était le cas l'an dernier en Grande-Bretagne, et ce sera encore cette année aux Pays-Bas et en Belgique. Bicicleta-Cono-Sur.jpg
Plus surprenant, le contrat liant Cono Sur au Tour de France porte sur 3 ans. Le vendeur de vin sera donc de partenaire en 2016, alors même que la Grande Boucle s'élancera du département de la Manche.

Ensuite, j'ai découvert quelques liens supplémentaires. D'abord, Cono Sur arbore des bicyclettes sur ses étiquettes. Ensuite, comme de nombreux vignobles étrangers, il s'attache les services de prestigieux consultants Français. Et si l'on jette un oeil à leur organigramme, de nombreux noms sonnent français. Tout cela a sans doute aidé les relations avec ASO.
Mais surtout, depuis quelques années, ASO lorgne sérieusement sur le continent Sud Américain : avec le rallye Dakar, mais aussi avec La Etapa Argentina et plus récemment Le Roc Argentina. Le partenariat avec Cono Sur, filiale du géant sud-américain Concha y Toro, s'inscrit sans doute dans cette logique.

23ee25d3-bc7e-442e-9466-028227f38af8.jpg Bref, comme souvent dans le sport de haut-niveau, le partenariat entre le Tour de France et Cono Sur découle d'intérêts économiques partagés. Il y a cependant en France, des vignobles qui pourraient être intéressés par une meilleur visibilité à l'international et qui pourraient, un jour, faire le forcing pour devenir à leur tour le vin officiel du Tour de France.
Mais finalement, serait-ce une opération rentable ? Car même sans avoir à investir dans un partenariat, la Grande Boucle, en visitant le territoire français[1], offre déjà une magnifique publicité aux AOC hexagonales.

Note

[1] On se souvient par exemple du contre-la-montre entre Bordeaux et Pauillac en 2010

non
Article intéressant ?
oui
52%
48%
31 vote(s)

mercredi, février 25 2015

Le cyclisme ne doit plus être (le seul) bouc-émissaire

En 2004, quand David Walsh et Pierre Ballester avaient écrit L.A. Confidentiel - Les secrets de Lance Armstrong, j'avais sauté sur le bouquin. J'étais trop heureux que des journalistes enquêtent enfin sur celui qui trafiquait les palmarès cyclistes depuis 1999.

Mais quelques années plus tard, en 2013, alors que le vélo semblait être en passe de devenir un exemple en matière de lutte contre le dopage, j'avais au contraire été très déçu de voir Ballester tomber dans la facilité en publiant Fin de cycle - Autopsie d'un système corrompu. J'avais écrit mon dépit sur Twitter, soulignant que le journaliste français, fin connaisseur du Rugby, ferait bien de s'intéresser au dopage dans d'autres sport que le seul cyclisme.

Il faut dire qu'en 2013, surfant sur l’effet "100ème édition du Tour de France", de nombreux ouvrages sur le sujet étaient sorties en librairie. Ils étaient signés des habituels Antoine Vayer, Tyler Hamilton, Jean-Pierre de Mondenard et quelques autres. À mes yeux, tous donnaient une image erronée du sport cycliste. Ces dernières années, on a vu Cadel Evans, Thibaut Pinot ou Jean-Christophe Péraud briller sur les routes du Tour de France. Preuve que le cyclisme a changé ! Et même s'il y a encore du chemin à parcourir, il est urgent de reconnaitre les efforts consentis par toute une génération de coureurs : passeport biologique, localisation Adams, auto-suspension, etc.

ballester.jpg Il est également urgent de se tourner vers d'autres sports et d'expliquer que le dopage est un problème qui touche toutes les disciplines. C'est donc ce que fait aujourd'hui Ballester, qui s'apprête à publier Rugby à charges, l'enquête choc.

Attention, je ne me réjouis pas ici, du fait que le journaliste français s'attaque enfin à d'autres sport. Je constate simplement qu'il amorce un début de réparation d'injustice. Mais je ne suis pas naïf. En l'absence de pointure, comparable à Virenque ou Armstrong dans le vélo, les affaires de dopage font rarement beaucoup de bruit. Cette nouvelle enquête de Ballester sera donc certainement oubliée dans quelques semaines.
Personnellement, ça me fera juste un argument de plus la prochaine fois qu'un collègue, à la machine à café, me sortira une énormité du style "Le Tour de France, tous des dopés !".

non
Article intéressant ?
oui
59%
41%
27 vote(s)

dimanche, décembre 21 2014

Paris-Nice 2015

PNC.pngParis-Nice 2015, la première grosse épreuve par étapes de la saison, aura lieu du 8 au 15 mars.

Le parcours officiel

Maintenant, c'est officiel. Le parcours annoncé ici en "avant tout le monde" s'est donc révélé exacte. J'avais un doute concernant la dernière étape : il s'agira bien d'un contre-la-montre, mais au col d'Eze (et non pas sur le parcours plat du Tour de France 2013).
PN2015.jpg

  • 8/03. Prologue : Maurepas - Maurepas, 6,7 km
  • 9/03. Etape 1 : Saint-Rémy-lès-Chevreuse - Contres, 192 km
  • 10/03. Etape 2 : ZooParc de Beauval Saint-Aignan - Saint-Amand-Montrond, 172 km
  • 11/03. Etape 3 : Saint-Amand-Montrond - Saint-Pourçain-sur-Sioule, 179 km
  • 12/03. Etape 4 : Varennes-sur-Allier - Croix de Chaubouret, 204 km
  • 13/03. Etape 5 : Saint-Étienne - Rasteau, 192 km
  • 14/03. Etape 6 : Vence - Nice, 181,5 km
  • 15/03. Etape 7 : Nice - Col d'Èze, 9,6 km (C-l-m. ind.)


Le parcours détaillé

  • dimanche 8 mars : Maurepas : prologue de 6,7 km

Comme ces dernières années, Paris-Nice s’élancera donc d'une commune des Yvelines (ce sera le cas jusqu'en 2017). Et la veille du départ se tiendra, à Maurepas, la traditionnelle randonnées "Tous cyclistes en Yvelines".

  • lundi 9 mars : Saint-Rémy-lès-Chevreuse - Contres (Loir-et-Cher)[1], 192 km

L'arrivée à Contres sera l'occasion de saluer le siège social du groupe St Michel, partenaire du Tour de France.
Contres espère d'ailleurs un jour recevoir la Grande Boucle.

  • mardi 10 mars : ZooParc de Beauval (Saint-Aignan)[2] - Saint-Amand-Montrond (Cher)[3], 172 km

À Saint-Aignan (Loir-et-Cher), les coureurs prendront le départ depuis le parking du ZooParc de Beauval. Le final de l'étape sera identique à la 13ème étape du Tour de France 2013[4], remportée par Cavendish. La petite bosse de Bruère-Allichamps ne devrait logiquement pas effrayer les sprinteurs. Par contre, comme en 2013, le vent pourrait jouer les premiers rôles (l'étape avait alors été marquée par d'impressionnants coups de bordure, piégeant une partie des favoris).

  • mercredi 11 mars : Saint-Amand-Montrond - Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier) [5], 179 km
  • jeudi 12 mars : Varennes-sur-Allier (Allier) - La Croix de Chaubouret (Loire), 204 km

L'arrivée sera jugée sur la commune de Bessat, en haut du col de la Croix de Chaubouret[6], un classique de Paris-Nice.
Auparavant, le peloton sera passé par quelques belles difficultés, dont le col du Beau Louis[7], la Cote de la Gimond et le col de la Gachet.
pn4.jpg

  • vendredi 13 mars : St Etienne (Loire) - Rasteau (Vaucluse), 192 km

De St Etienne, le parcours filera vers le Sud, en direction du Vaucluse. L'étape sera assez longue. Elle passera par la petite cote de Buisson, à 8km de l'arrivée. Sans doute pas suffisante pour décourager les sprinteurs.

  • samedi 14 mars : Vence (Alpes-Maritimes)[8] - Nice, 181,5 km

Entre Vence et Nice, il y aura quelques belles bosses : le traditionnel col de Vence, le col de Saint-Roch et la Cote de Peille.
pn6.jpg

  • dimanche 15 mars : Nice - Col d'Èze, 9,6 km (C-l-m. ind.)

L'arrivée de Paris-Nice 2015 sera l'occasion pour la ville de Nice de promouvoir le Musée du Sport qui a ouvert en juin dernier. Une journée thématique est prévue. Les visiteurs seront invités à grimper le Col d'Eze sur un simulateur vélo "ultra-réaliste".



Les équipes

20 équipes participeront à Paris-Nice 2015.
3 équipes Continentales-Pro invitées :

  • Bretagne-Séché Environnement
  • Cofidis
  • Europcar


17 équipes World Tour sélectionnées d'office :

  • AG2R La Mondiale
  • Astana
  • BMC Racing
  • Cannondale-Garmin
  • Etixx-Quick Step
  • FDJ
  • Giant-Alpecin
  • IAM
  • Katusha
  • Lampre-Merida
  • Lotto NL-Jumbo
  • Lotto-Soudal
  • Movistar
  • Orica-GreenEDGE
  • Sky
  • Tinkoff-Saxo
  • Trek Factory Racing



Retransmission

Paris-Nice 2015 sera retransmis, en France, sur France Télévision (France 3 et France 4) et sur Eurosport.

Partenaires

  • LCL sera partenaire du maillot Jaune
  • RAGT Semences va parrainer le vainqueur d'étape et le maillot Vert
  • Jean Floc'h sera partenaire du Meilleur Grimpeur
  • Bürstner sera partenaire du maillot Blanc de meilleur jeune


Notes

[1] Source : La Nouvelle République

[2] Source : La Nouvelle République

[3] Source : Le Berry

[4] Source : La Nouvelle République

[5] Source : La Montagne

[6] Source : Mairie de Bessat

[7] La route semble évite l'emblématique Col de St Thomas

[8] Source : Nice Matin

non
Article intéressant ?
oui
52%
48%
392 vote(s)

jeudi, novembre 6 2014

Le Diablo prend sa retraite

Souvenez vous du Tour de France des années 90. A l'époque, les coureurs italiens, d'abord Chiappucci puis Pantani, étaient surnommé "el diablo" par la presse italienne. A la même époque, Patrick Chêne, le commentateur vedette de France 2, demandait aux spectateurs de "ne pas courir à coté des coureurs"[1]

Pourtant, à partir de 1993, Patrick Chêne se senti obligé de nuancer ses propos. Cette année là, un énergumène était en effet en train de devenir vraiment très populaire. Avec son costume de diable. El Diablo, alias Dieter "Didi" Senft, venait en effet de débarquer sur les routes françaises. Chaque jour, généralement en fin d'étape, il était là, accompagnant les coureurs de ses encouragements.

Les années ont passé et "Didi" a désormais plus de 60 ans. Courir à coté des coureurs n'est plus une activité de son age. Et puis, tous ces voyages finissent par lui couter cher. Surtout depuis que les chaines de télé allemandes ne couvrent plus le Tour de France.
Alors ce matin, notre ami allemand aurait annoncé au Bild vouloir prendre sa retraite. On peut imaginer que c'est "la mort dans l’âme" que le diable a pris cette cette décision.

Mais que Didi se rassure. Il aura lancé une mode qui fait désormais partie du folklore du cyclisme. Tous ces marioles, qui peuplent le bitume en juillet avec des tenues toujours plus originales, sont de dignes héritiers. Ils assurent son immortalité.

diablo_tdf2010.jpg
(souvenir du Tour de France 2010)

Note

[1] Cette petite phrase répétée plusieurs fois par étape était devenu un running gag presque aussi célèbre que le "chute à l'arrière du peloton" de son collègue Jean-Paul Ollivier.

non
Article intéressant ?
oui
42%
58%
118 vote(s)

mardi, octobre 21 2014

Tour de France 2015

La carte du Tour de France 2015 a été dévoilée avec 1 journée d'avance.
C'est Henri Tournoys, un internaute "passionné de High-Tech" qui a publié ce matin l'info sur Twitter. La carte provient d'un site ASO. Et cette année encore, elle est très proche de la prévision réalisée par Thomas sur son site Velowire.
En résumé, le Tour de France 2015 sera montagneux. Avec 6 arrivées en altitude. Et seulement 1 petit contre-la-montre en étape inaugurale, puis un contre-la-montre par équipe. Mais attention, avant de tirer des conclusions : la première semaine sera piégeuse avec des bordures, des pavés et les chronos. Si vous cherchez des favoris, alors il vous faut imaginer quels grimpeurs seront capables de passer ses embuches.
tdf2015.png

  • samedi 4 juillet : Utrecht - Utrecht (CLM individuel) - 13,7 km

Le Tour de France 2015 s’élancera donc d'Utrecht (Pays-Bas) le samedi 4 juillet, avec une première étape contre-la-montre d'une distance de 13,7 kilomètres.


  • dimanche 5 juillet : Utrecht - Zélande - 166 km

La deuxième étape partira également d'Utrecht, en direction de la Zélande (Zeeland). La Zélande est une province maritime, constituée d'îles et de presqu'îles, reliées par les digues du Plan Delta. L'endroit est magnifique, mais, vous évidemment, c'est exposé au vent. Attention donc aux bordures ! Mais les coureurs qui ont courus la World Ports Classic (autre course organisée par ASO) le savent déjà.


  • lundi 6 juillet : Anvers - Huy - 154 km

La troisième étape partir d'Anvers (Belgique) pour rejoindre la ville de Huy et son célèbre mur (qui sert d'arrivée à la Flèche wallonne).

  • mardi 7 juillet : Seraing - Cambrais - 221 km

Ce sera la plus longue étape de ce Tour de France. Mais surtout, elle comportera de nombreux secteurs pavés (13,3 km).
D'après ASO, les secteurs seront "moins techniques qu'en 2014, mais plus durs, souvent en faux-plat". TDF15_ETAPE 11_PROFIL SECTEURS PAVES

  • mercredi 8 juillet : Arras - Amiens - 189 km

Étape promise aux sprinteurs. Peut-être la première de ce Tour de France.

  • jeudi 9 juillet : Abbeville - Le Havre - 191 km

Le peloton s'approchant de la mer, il faudra faire attention au vent et aux bordures.

  • vendredi 10 juillet : Livarot - Fougères - 190 km

Étape également promise aux sprinteurs. Il faudra en profiter tant les occasions semblent rares dans ce début de Tour.

  • samedi 11 juillet : Rennes - Mûr de Bretagne - 179 km

Étape dont les favoris vont se méfier, avec son arrivée à Mûr de Bretagne. Souvenez-vous de 2011.

  • dimanche 12 juillet : Vannes - Plumelec (CLM, par équipes) - 28 km

Un contre-la-montre par équipes, avec sans doute un vent de dos... des records de vitesse pourraient être battus ! Sauf que de nombreuses équipes seront certainement déjà réduites à moins de 9 coureurs. Et que la cote de Cadoudal devrait compliquer la fin de parcours.

  • lundi 13 juillet : repos à Pau
  • mardi 14 juillet : Tarbes - La Pierre Saint-Martin - 167 km

C'est la première fois que le Tour de France fait étape à La Pierre Saint-Martin (1650m d'altitude). Première véritable étape de montagne avec l’ascension du col du Soudet.
Sans titre - 1

  • mercredi 15 juillet : Pau - Cauterets - 188 km

Grosse étape de montagne : Aspin, Tourmalet, et Cauterets.
Sans titre - 1

  • jeudi 16 juillet : Lannemezan - Plateau de Beille - 195 km

La course rendra hommage à Fabio Casartelli, décédé il y a 20 ans dans la descente du col de Portet-d'Aspet. Également au programme le Col de la Core, le Port de Lers avant une arrivée au Plateau de Beille.
Sans titre - 1

  • vendredi 17 juillet : Muret - Rodez - 200 km

Rodez est le siège de la société RAGT Semences, partenaire du Tour de France et malheureusement semencier OGM... :-(

  • samedi 18 juillet : Rodez - Mende - 178km

La fin d'étape sera jugée en haut de la Côte de la Croix Neuve, autrement connue sous le nom de "Montée Laurent Jalabert".

  • dimanche 19 juillet : Mende - Valence - 182 km

Étape accidentée, avec le col de l'Escrinet avant un final plus facile à Valence.

  • lundi 20 juillet : Bourg-de-Péage - Gap - 201 km

Au programme, le Col de Cabre et surtout le Col de Manse juste avant l'arrivée à Gap.

  • mardi 21 juillet : repos à Gap
  • mercredi 22 juillet : Digne-les-Bains - Pra-Loup - 161 km

Arrivée d'étape à Pra-Loup, 40 ans après la passe d'armes entre Eddy Merckx et Bernard Thévenet (1975). Au programme également, le col d'Allos.
TDF15_ETAPE 17_PROFIL

  • jeudi 23 juillet : Gap - Saint-Jean-de-Maurienne - 185 km

D'abord sur la Route Napoléon, les coureurs passeront ensuite par le col du Glandon. Puis les très impressionnants lacets de Montvernier quelques kilomètres avant l'arrivée.
TDF15_ETAPE 18_PROFIL

  • vendredi 24 juillet : Saint-Jean-de-Maurienne - La Toussuire Les Sybelles - 138 km

Ce sera l’Étape du Tour cyclo. Col du Chaussy, Croix de Fer, col du Mollard et La Toussuire. Sans doute l'étape la plus difficile du Tour de France 2015.
TDF15_ETAPE 19_PROFIL

  • samedi 25 juillet : Modane Valfréjus - Alpe d'Huez - 110 km

Une arrivée à l'Alpe d'Huez (avec un passage par le Télégraphe et le Galibier) la veille de l'étape finale vers Paris. Voilà qui va réjouir les amateurs du suspens !
TDF15_ETAPE 20_PROFIL

  • dimanche 26 juillet : Sèvres - Paris - 107 km

Comme prévue, la 21ème ne passera pas par la Butte Montmartre, puisque l'article publié à ce sujet par ASO[1] était daté du 1er avril !
Par contre, cette dernière étape partira de Sèvres, connu pour sa Manufacture nationale, celle-là même qui fabrique le vase remis au vainqueur du Tour de France depuis 1975. Comme l'an dernier, la course féminine "La Course by le Tour" aura lieue sur les Champs Élysées, quelques heures avant l'arrivée du peloton masculin. Cette année, aura-t-on droit à un podium avec cote-à-cote, femmes et hommes, les meilleurs cyclistes de la planète ?



Les favoris

Tout le monde s'accorde à dire que ce Tour est tracé pour un grimpeur. En fait, il faudra, comme en 2014, trouver un grimpeur sachant échappé aux embuches de la première semaine. En 2015, il faudra savoir ne pas perdre trop de temps dans les chronos, éviter les bordures, et ne pas chuter sur les pavés.
Le favoris n°1, compte tenu de ce qu'il a montré en 2014, reste donc Nibali. L'an dernier, il a été aidé par une équipe à la fois forte sur les pavés et en montagne. Il faudra reproduire le même schéma en 2015.
Contador doit pouvoir s'en sortir. A condition de se calmer en juin, et de ne pas jouer la gagne sur le Dauphiné. Mais son patron aimerait qu'en prime il remporte Giro, alors...
Froome s'amuse à dire qu'il ne viendra pas. Son équipe ne le laissera pas faire une telle bêtise. Et même sans chrono, Froome nous a montré en 2012 et 2013 qu'il pouvait surclasser tout le monde en montagne. S'il parvient à passer les pavés, il pourrait être redoutable sur les 2 dernières semaines.
Pour Quintana, ce sera dans doute difficile de survivre à la première semaine. Mais avec une équipe vigilante et dédiée à sa cause, c'est envisageable. Le rôle de Valverde pourrait être déterminent. Mais avec des arrivées piégeuses comme celles de Huy, Mur de Bretagne ou Mende, l'espagnol aura certainement envie de jouer sa carte perso.
Les autres ? Les jeunes français pourraient, comme en 2014, jouer les troubles fêtes. Attention également à des équipes puissantes comme la BMC, qui ont l'effectif pour peser sur la course.

L'affiche

affiche_sm.jpg

Le règlement

Ce Tour de France 2015 marquera le retour des bonifications : 10" 6" et 4" au 3 premiers, mais seulement la première semaine de course. Le barème du classement par points sera également revu (pour éviter un trop grand écart comme en 2014 entre Kittel, vainqueur de nombreuses étapes, et Sagan qui n'en n'a remporté aucune).

Les équipes

22 équipes participeront au Tour de France 2015.
5 équipes Continentales-Pro invitées :

  • Bora-Argon 18
  • Bretagne-Séché Environnement
  • Cofidis
  • Europcar
  • MTN-Qhubeka


17 équipes World Tour sélectionnées d'office :

  • AG2R La Mondiale
  • Astana
  • BMC Racing
  • Cannondale-Garmin
  • Etixx-Quick Step
  • FDJ
  • Giant-Alpecin
  • IAM
  • Katusha
  • Lampre-Merida
  • Lotto NL-Jumbo
  • Lotto-Soudal
  • Movistar
  • Orica-GreenEDGE
  • Sky
  • Tinkoff-Saxo
  • Trek Factory Racing



Ci-dessous, l'ancien billet qui faisait le point sur les candidatures au Grand Départ


Mise à jour du 08/11/2013 : C'est officiel, c'est Utrecht qui accueillera le Grand Départ du Tour de France 2015.

Billet du 14/10/2013 :
Tour de France - 2003 Souvenez-vous, l'an dernier, à la même époque (en octobre 2012), nous avions déjà beaucoup d'infos sur le possible "grand départ" du Tour de France 2014. Logiquement, nous devrions, aujourd'hui (en octobre 2013), avoir quelques infos sur les candidats au "grand départ" du Tour de France 2015.
Pourtant, les infos sont rares. Très rares ! Voici néanmoins les principales rumeurs concernant le Tour de France 2015 :

  • Barcelone : En 2012, Christian Prudhomme disait vouloir revenir à Barcelone en 2015, pour un grand départ. Mais la crise a touché l'Espagne de plein fouet et la candidature catalane a pris du plomb dans l'aile... Alors, on oublie ?
  • Venise[2] : L’Italie est le seul pays limitrophe de la France à n’avoir jamais accueilli un Grand départ du Tour. En juin dernier, Christian Prudhomme a même déclaré « il faudra bien qu'on répare l'incongruité un jour prochain ». Pourtant, la règle veut que la Grande Boucle ne s'élance de l'étranger qu'une fois sur deux. Après le Yorkshire, un grand départ de France serait donc logique. Mais la logique n'est pas toujours respectée !
  • Florence : Candidate malheureuse l'an dernier, Florence pourrait bénéficier, comme Venise, du fait que le Tour n'est jamais parti d'Italie. Mais la ville toscane a indiqué ne plus être candidate pour les années suivantes. Vexée ?
  • Milan : l'info est sortie il y quelques jours, à peine. Le maire de Milan aimerait un grand départ du Tour de France dans sa ville, dés 2015. Et parmi ses arguments, il y a l'Exposition Universelle, prévue à Milan cette année là. Une candidature à prendre au sérieux, donc !
  • Édimbourg est officiellement candidat pour 2017. Du coté d'ASO, Christian Prudhomme a confirmé vouloir retourner en Grande-Bretagne dés 2016-2017. Cela dit, souvenez-vous : le Yorkshire qui était initialement candidat pour 2016 a obtenu un départ dés 2014 !
  • Utrecht : la ville néerlandaise, candidate déjà depuis plusieurs années, a annoncé avoir mis 5 millions d'euros de coté, en prévision d'un grand départ du Tour. Là ou Barcelone joue les cigales, Utrecht pourrait séduire ASO en jouant la fourmi !
  • Le Tyrol : la région Autrichienne, qui voulait recevoir le Tour 2013 n'a pas baissé les bras. Cet été, une délégation de cyclistes a traversé les Alpes pour offrir un maillot à Christian Prudhomme. Sans doute pour démontrer que ce n'est pas si loin !
  • La Manche : enfin une candidature française ! Officiellement, le département normand est candidat pour 2017. Mais p'têt' ben que ça pourrait être plus tôt que prévu... (ou p'têt' pas).
  • Lille : Donnée favorite pour le grande départ de l'édition 2014, Lille pourrait très bien se rattraper en 2015. Sauf que, comme un passage lillois semble tout de même être prévu pour 2014, il n'est pas certain que la métropole du nord de la France souhaite recevoir le Tour deux fois de suite.
  • Anvers : c'est l'une des candidatures Belge (on cite également la province du Limbourg). Mais après le départ de Liège en 2012, ce n'est sans doute pas pour tout de suite (ASO aurait évoqué 2018).
  • Les autres ? : ASO a indiqué avoir également reçu des candidatures de Séville (Espagne), Berlin, Mannheim (Allemagne), Cracovie (Pologne), de Budapest (Hongrie), du Danemark et même de Tokyo (Japon) et de Doha (Qatar).


La réponse, c'est quand ? : l'annonce officielle se fait généralement mi-décembre, quelques jours avant Noël. Alors, qui aura droit à un beau cadeau cette année ?

Notes

[1] À lire ici : La Butte Montmartre au programme de la 21ème étape

[2] En 2015, on fêtera justement le 90ème anniversaire de la victoire d'Ottavio Bottecchia sur le Tour 1925

non
Article intéressant ?
oui
74%
26%
665 vote(s)

samedi, juillet 26 2014

Leçon n°8 : faire l'élastique

Le cyclisme est réputé pour son jargon fleuri. Mais la signification réelle des expressions cyclistes ne sont pas connues de tous. Aussi, afin de vous aider, j'ai donc décidé de mettre en image quelques expressions typiques du peloton.
Aujourd'hui, leçon n°8.
Leçon de vélo no8
Faire l'élastique : Se dit d’un coureur qui a du mal à suivre les accélérations, mais qui revient dans les roues quand le rythme est moins soutenu.

Certains sautent à l'élastique. Certaines jouent à l’élastique. Mais les coureurs cyclistes, eux, font l'élastique. Dans ce cas là, ils doivent veiller à ne pas tirer trop gros (sur l'élastique), pour éviter la rupture. Mais rassurez-vous, quand un cycliste dit qu'il est à la rupture, ça n'a rien à voir avec sa situation matrimoniale.

À bientôt pour une nouvelle leçon de vélo !

ps : Si vous voulez revoir la leçon n°7, c'est par ici

non
Article intéressant ?
oui
50%
50%
136 vote(s)

Les trophées du Tour de France

SiRIsgPucG8.jpgL'an dernier, je vous avais parlé du Vase de Sèvres, remis depuis 1975 à chaque vainqueur de Tour de France.

Mais ce vase, offert au nom de La Présidence de la République, n'est en fait pas la seule coupe remise sur le podium. Depuis 2011, ASO et Škoda remettent un autre trophée : un vase en Cristal de Bohême.

En fait, c'est même 4 vases qui sont remis, puisque chaque porteur de maillot distinctif reçoit le sien[1]. Et chaque année, le design est revu, faisant de ce trophée un objet unique.


lasvit-tour-de-france-trophy-by-peter-olah-designboom-07.jpg
En 2013, on a cependant vu Chris Froome, les bras chargés de ce précieux trophée Tchèque, un peu embarrassé lorsque Thierry Rey[2] est venu lui remettre un vase "bleu de Sèvres". Il faut dire que le cadeau du Président de la République était assez différent de ceux remis précédemment. Peut-être manquait-il de solennité. À moins que se ne soit sa forme qui pose problème...

hinault-lemond-660x994.jpg Les années précédentes, c'était en effet une Coupe Omnisport qui était offerte. C'est celle que l'on aperçoit sur les images d'archives, brandie par Hinault, Roche, Lemond et plus récemment Contador, Evans ou Wiggins.

Pourtant, avant 2014, il y avait déjà eu quelques exceptions. Par exemple, sur les images d'archives de 1985 et 1986, on voit que le vase remis était différent. Il restait néanmoins dans l'esprit "coupe", ce qui permet à son vainqueur de le secouer au dessus du podium sans craindre la chute.

Dans ces années là, le trophée était d'ailleurs également remis à la cycliste remportant le Tour de France Féminin.
Je ne sais pas ce qui a été prévue cette année pour le podium pour l'épreuve féminine nommée La Course by Le Tour de France et qui se déroulera sur les Champs-Élysées, quelques heures avant l'arrivée du Tour de France.
63481.jpg
Mais je me souviens que dans les années 80, voir réunis sur le même podium les meilleurs cyclistes hommes et femmes, ça avait de la gueule !

Notes

[1] Lors de la cérémonie protocolaire, les porteurs de chaque maillot sont en effet réunis sur un même podium, parrainé par Škoda, comme en atteste la présence de charmantes hôtesses vêtues aux couleurs de la marque Tchèque.

[2] Ancien judoka et désormais conseiller sport du président de la République.

non
Article intéressant ?
oui
51%
49%
305 vote(s)

- page 1 de 43