Depuis 2012, la classique belge de Gand-Wevelgem a sa version féminine. La course a ainsi été remporté par Elisabeth Armistead (2012), Kirsten Wild (2013) et Lauren Hall (2014).

Pour l'édition 2015, l'organisateur a annoncé une surprise. Et elle ne concerne pas le parcours, mais la cérémonie protocolaire. En effet, sur le podium, la gagnante sera félicitée par 2 "podium-misters".

fotomisters.jpg

Anecdotique ? Pas forcément !

Gand-Wevelgem est une course organisée par Flanders Classics, le même organisateur que le Tour des Flandres. Il s'est donc certainement senti très concerné, lorsqu'en 2013, Peter Sagan s'est amusé à tripoter une hôtesse protocolaire.
Quelques jours plus tard, le slovaque s'était excusé en offrant des fleurs à l’hôtesse, au départ de la Flèche Brabançonne, autre course belge, organisée par Flanders Classics.

Depuis, de l'eau avait coulé sous les ponts (et sur les pavés). L'histoire n'était pas tout à fait oubliée, mais presque. Et en 2014, les hôtesses ont sereinement fait leur boulot, se permettant même de recadrer les champions qui ne respectent pas le protocole (Nibali a ainsi loupé une bise sur le Tour de France).

Mais voila qu'en ce début d'année 2015, un autre organisateur de course Belge, celui du Grand Prix E3, a remis le geste de Sagan sur le devant de la scène. L'affiche de la course printanière était en effet un clin d’œil au podium du Tour des Flandres 2013. L'affiche a fait scandale, avant d'être finalement retirée. Mais voila, le Grand Prix E3, concurrent direct de Flanders Classics, était sans doute très satisfait d'avoir remporté la guerre du buzz.

e3.jpg

On peut supposer que chez Flanders Classics, on a également cherché un moyen de faire du bruit sur les réseaux sociaux. Et il faut reconnaitre que le coup du "podium-mister" est bien vu. Même si la formule n'est pas vraiment nouvelle : en juillet dernier, par exemple, ce sont des hommes qui avaient fait la bise à Marianne Vos sur le podium de "La Course (by Le Tour de France)".

LaCourse.jpg

Reste à savoir si ces podium-boys deviendront aussi célèbres que les hôtesses du Tour de France, qui comptent déjà des nombreux fans sur les réseaux sociaux.